Lola Khalfa, toute l’énergie de la jeune photographie algérienne.

Ikbal/Arrivées; à la Cité Internationale des Arts à Paris du 12 septembre au 4 novembre 2017

Nous avons rencontré cette jeune artiste en 2014 à Annaba et l’avons invité en résidence en Normandie. Quel chemin parcouru depuis !  La voila qui expose, aux côtés d’autres jeunes photographes algériens à la Cité Internationale des Arts à Paris du 12 septembre au 4 novembre 2017; Ikbal/Arrivées

Elle y présente  « Dégoûtage « , une approche du quotidien des jeunes chômeurs algérois. Diplômés et sans perspectives de travail, ils se sentent enfermés dans une société qui ne leur offre pas de place et perdent le goût de la vie.
Et l’installation vidéo « Intimes », le regard des hommes sur les femmes en ville, à la nuit tombée.

La photographie de Lola Khalfa ne s’appréhende pas avec aisance. Habitée d’une indiscutable force documentaire et sociale,  elle ne cherche pas à faire d’effets de séduction. Elle fait mouche cependant et nous invite à voir, au-delà des clichés, un pays que sa jeunesse veut dire et vivre autrement.

Article Paris Art    /    Arte, Regards algériens

 

Lola Khalfa, toute l’énergie de la jeune photographie algérienne.

Partagez ce contenu