Couleur Terre

Chanson World

Au bout du monde, pieds nus sur des sentiers de terre, trois gamins se rencontrent. La musique est leur langue.

Né à Ouidah au Bénin, Octavien partage avec sa grande sœur Angélique Kidjo le goût de la fusion afro latine et les dialectes Fon, Minan et Yoruba.

Miguel, lui, vient de Maracaibo au Venezuela. Il fait jouer tous les ressorts de la musique latine qui font danser. Oscar D’León, son oncle lui a tout transmis.

Tombé du ciel des bras d’Higelin, Jean-Claude est né à Bellême en France et a reçu son premier orgue des mains de Rhoda Scott.

Couleur Terre c’est danser sur de beaux textes. L’âme et la musique de ces trois hommes fait tanguer l’univers. Il en résulte un mix intense, une fusion jubilatoire où chanson, mambo, chachacha, rumba, cumbia, condombe, son et transe africaine se mélangent et s’amusent.

A travers des compositions originales, les musiciens de Couleur Terre questionnent le rapport à la nature et aux éléments, aux changements inévitables du monde et du climat, toujours influencés par le regard des trois continents.

Couleur Terre réveille l’odeur de l’humus au plus profond de la forêt, les feulements de bêtes sauvages, la brûlure du soleil sur la peau, le chant de l’eau sous les racines des arbres… et l’humaine fascination pour la nature.

Un spectacle mélangé métissé avec :
Octavien Codjia (Bénin) – percussions et voix
Miguel Romero (Vénézuela) – basse, Mpc Akai et voix,
Jean-Claude Meurisse (France) – piano, claviers, effets spéciaux, voix.

Quelques morceaux de chansons…

Sans le goudron
« Un jour on ira  sans rien dire
là-haut sur la montagne
on ira mater le mystique
L’amour sans le plastique
Un jour on voudra s’éblouir
redevenir des papillons
Sans le goudron… »

Lire la suite

Les gouttes d’eau
« Qui nous envoi ces larmes
On dirait que le ciel va craquer
Est-ce un message de nos ancêtres,
Pour libérer l’eau du ciel ?
Je regarde tomber
les gouttes d’eau »

 

A Muijaka
« Hermanos del mundo
Escuchen el canto
Viene de la selva
Pa’ la salvación »

Couleur Terre

accumsan felis at Praesent mattis Donec justo ut mi, sem, sed